Aéroport de Ouagadougou

Publié le par nassara

Chaleur écrasante à l'arrivée, il doit être 22h. Il fait 31°. Nous sommes parties depuis 6h du mat. Chez moi, il faisait 1° et de la neige fondue tombait. Saisissant contraste!
Nous devons attendre un bon moment dans une foule compacte à l'immigration car il n'y avait pas assez de fiche à remplir dans l'avion. Enfin direction la sortie et peut-être un peu d'air... Non, c'est plutôt la poussière qui nous attend. Nous scrutons tous ces inconnus avec des pancartes en nous disant qu'il doit y avoir quelqu'un pour nous. Enfin, nous apercevons une petite soeur fransiscaine de Marie, blanche, ce doit être la "tantie", notre solution de secours s'il y a personne de l'hôpital. Ouf! Pas très loin, il y a un homme qui tient une pancarte (à l'envers) où on peut lire hémodialyse. Nous sommes bien attendues!
Après les présentations avec tout ce monde (la tantie est accompagnée de deux autres soeurs) et quelques échanges, nous partons en voiture avec le DG. Il nous conduit dans une petite auberge en nous expliquant qu'il n'y a pas de problème mais qu'il a été prévenu trop tard et que le logement à proximité de l'hôpital n'est pas prêt. Nous sommes fatiguées, nous n'avons qu'envie de nous reposer peu importe où!

Commenter cet article